Quelle formation pour prescrire et administrer les vaccins en officine ?

Formation vaccination en officine
Actualités

Quelle formation pour prescrire et administrer les vaccins en officine ?

Depuis la parution du décret du 8 août 2023, les pharmaciens ont vu leur rôle évoluer avec l’extension de leurs compétences vaccinales. Ils peuvent désormais prescrire et/ou administrer les vaccins mentionnés dans le calendrier des vaccinations en vigueur, aux personnes âgées de onze ans et plus, selon les recommandations figurant dans ce même calendrier, à l’exception des vaccins vivants atténués chez les personnes immunodéprimées. Cette mission est conditionnée par le suivi d’une formation obligatoire qui respecte le cahier des charges fixé par le décret.

Que doit contenir le programme de formation ?

Pour que votre formation en vaccination soit conforme, l’arrêté du 8 août 2023 exige un programme de formation répartie en deux modules :

Module 1 : prescription des vaccins

Ce module, d’une durée de 10h30 , doit comporter les 4 parties suivantes : 

La partie 1 se concentre sur les maladies à prévention vaccinale. À la fin de ce module, les professionnels de santé seront en mesure d’identifier, pour chaque maladie inscrite dans le calendrier des vaccinations, les signes cliniques principaux, les modes de transmission, le fardeau épidémiologique et les populations à risque.

La partie 2 aborde le calendrier des vaccinations. À la fin de cette section, les pharmaciens seront capables de :

  • comprendre les principales recommandations du calendrier des vaccinations pour les adultes et les enfants (primo-vaccination, rappel, vaccination de rattrapage), y compris la population cible et les contre-indications ;
  • connaître les recommandations vaccinales importantes pour les professionnels de santé.

La partie 3 se concentre sur la traçabilité et la transmission de l’information :

  • saisir les informations nécessaires dans le carnet de vaccination du patient ;
  • utiliser divers outils numériques d’enregistrement des vaccinations (DMP, Mon espace santé, carnet de vaccination électronique, etc.) et les modes de transmission sécurisés des informations du professionnel vaccinateur au médecin traitant.

La partie 4 est de nature pratique et doit durer au moins 3h30. Elle permet aux professionnels de santé de :

  • comprendre les principaux déterminants de l’hésitation vaccinale, argumenter contre les fausses informations et convaincre en fournissant des informations claires et objectives ;
  • apprendre à mener un entretien afin de recueillir les antécédents médicaux et les traitements en cours ;
  • reconnaître les situations complexes nécessitant une orientation vers le médecin, telles que les primo-arrivants, les schémas vaccinaux inconnus, incomplets ou aberrants, les suspicions d’immunodépression, et les suspicions d’anaphylaxie antérieure à un vaccin.

Module 2 : administration des vaccins

Le pharmacien peut être dispensé de suivre ce module 2, s’il a déjà déclaré son activité « administration » (geste vaccinal) auprès de l’ARS et/ou s’il a suivi une formation spécifique à la vaccination contre la Covid-19 et/ou s’il a suivi une formation pensant ses études de pharmacie.

Dans le cas contraire, il devra suivre ce module de 7h qui doit traiter les 2 parties suivantes :

La partie 1 concerne la vaccination et la politique vaccinale. Elle peut être réalisée en e-learning ou en présentiel avec une durée minimum de 3h30. Les personnes formées devront avoir les compétences suivantes :  

  • la compréhension des principes fondamentaux de la vaccination ;
  • connaissance des divers types de vaccins, tels que les inactivés et les vivants atténués ;
  • maîtrise du cadre réglementaire et des objectifs de santé publique liés à la politique vaccinale, ainsi que du rôle des acteurs institutionnels ;
  • compréhension des concepts de couverture vaccinale, d’efficacité vaccinale et d’immunité collective ;
  • maîtrise des principes essentiels de la pharmacovigilance et du cadre réglementaire pour le signalement des effets indésirables ;
  • connaissance des sources d’information pertinentes dans le domaine de la vaccination ;

La partie 2 concerne l’administration des vaccins, elle peut être réalisée en présentiel avec une durée minimum de 3h30. A la fin de cette partie, les personnes formées devront avoir les compétences suivantes :  

  • capacité à vérifier les critères d’éligibilité ;
  • compétence dans la collecte du consentement du patient, incluant la compréhension du cadre légal du consentement pour les mineurs ;
  • connaissance des mesures d’hygiène préalables et de la gestion des déchets DASRI ;
  • connaissance des différentes étapes de l’administration, avec une mise en situation pratique des divers modes d’injection (intramusculaire ou sous-cutanée) à l’aide d’outils de simulation et sous la supervision d’un professionnel de santé compétent ;
  • maîtrise des modalités de surveillance immédiate et des conseils post-injection ;
  • capacité à traiter une réaction anaphylactique ;
  • connaissance et aptitude à transmettre des informations au médecin traitant, notamment par le biais d’outils dématérialisés de partage et de stockage de documents.

Bon à savoir : certaines formations n’ouvrent pas le droit à l’activité de vaccination. Vous devez vérifier la conformité des formations avec la réglementation en vigueur. Nous mettons à votre disposition un tableau qui récapitule toutes les formations conformes au décret du 8 août 2023

Récapitulatif des formations ouvrant le droit à la prescription des vaccins

Formations “Prescription des vaccins” conformesFormations “Prescription des vaccins” non conformes
Formation réalisée à compter du 10 août 2023Formation réalisée avant le 10 août 2023
Enseignements relatifs à la prescription de vaccins dans le cadre de la formation initiale du pharmacienFormations réalisées de manière fractionnée (ex. 7h+3h30 avec une partie avant le 9 août 2023 et une partie après le 9 août 2023)
Formation de 10h30 et dont les objectifs pédagogiques, le contenu et les modalités sont conformes au décret du 8 août 2023Formation d’une durée autre que 10h30 et dont les objectifs pédagogiques, le contenu et les modalités ne sont pas conformes au décret du 8 août 2023
Source : arrêté du 8 août 2023 fixant le cahier des charges relatif aux conditions techniques à respecter pour exercer l’activité de vaccination et les objectifs pédagogiques de la formation à suivre par certains professionnels de santé

Récapitulatif des formations ouvrant le droit à l’administration des vaccins

Formations “Administration des vaccins” conformesFormations “Administration des vaccins” non conformes
Avant le 10 août 2023Avant le 10 août 2023
Formation initiale du pharmacien incluant des enseignements sur l’administration des vaccinsFormation n’étant pas DPC, d’une durée différente de 6h, et dont les objectifs pédagogiques, le contenu et les modalités ne respectent pas les dispositions de l’arrêté du 23 avril 2019
Formation DPC de 6h, respectant les objectifs pédagogiques, le contenu et les modalités définis par l’arrêté du 23 avril 2019Formation relative à la COVID-19 non dispensée par un professionnel de santé formé à l’administration de vaccins conformément aux directives de l’article 5 de l’arrêté du 1er juin 2021
Formation dédiée à la vaccination contre la COVID-19, dispensée et certifiée par un professionnel de santé formé à l’administration des vaccins conformément aux dispositions de l’article 5 de l’arrêté du 1er juin 2021
Après le 10 août 2023Après le 10 août 2023
Formation initiale du pharmacien incluant un enseignement sur l’administration de vaccins.Formation d’une durée autre que 7h et dont les objectifs pédagogiques, le contenu et les modalités ne sont pas conformes à l’arrêté du 8 août 2023
Formation de 7 heures avec des objectifs pédagogiques, un contenu et des modalités conformes aux directives de l’arrêté du 8 août 2023.
Source : arrêté du 8 août 2023 fixant le cahier des charges relatif aux conditions techniques à respecter pour exercer l’activité de vaccination et les objectifs pédagogiques de la formation à suivre par certains professionnels de santé

Est-il obligatoire de déclarer son activité de vaccination ?

Obtenir une attestation de formation ne suffit pas pour commencer à prescrire et administrer les vaccins dans votre officine. Vous devez déclarer votre activité vaccinale auprès de l’Ordre des pharmaciens afin de pouvoir vacciner vos patients.